Les villas mythiques de la Côte d’Azur : le palais Maeterlinck

La Riviera française regorge de villas exceptionnelles, attirant les regards et suscitant la convoitise. Certaines anciennes, d’autres tout juste rénovées, elles sont tantôt l’écrin de musées, tantôt des résidences au luxe intouchable. Plongez au cœur des constructions mythiques de la Côte d’Azur et succombez à la tentation de louer via Cap Riviera, une agence immobilière de luxe, une villa Côte d Azur parmi un choix haut-de-gamme.

Saint Tropez V 31 1

La plus célèbre construction luxueuse à vocation résidentielle de la Côte d’Azur est le Palais Maeterlinck. Situé à la pointe du cap de Nice, ce bâtiment a subi de nombreux aléas avec uneMaeterlink 4primo construction initiée par trois architectes pour un anglais, mais qui avorte très rapidement, en 1913. En 1920, le projet du comte de Milléant est aussi tué dans l’œuf : il souhaitait construire un casino rival de Monte-Carlo mais dès 1928 Nice avait lancé son Palais de la Méditerranée. Maeterlink 5Après ce deuxième raté, l’écrivain belge Maurice Maeterlinck achète et achève les travaux de la villa. Il l’appelle Orlamonde et y organise avec son épouse niçoise Renée Dahon de somptueuses fêtes à la renommée internationale.

L’histoire mouvementée ne s’arrête malheureusement pas là pour la résidence déjà connue de tous sous le nom du Palais Maeterlinck. En effet, le domaine est ravagé pendant la seconde guerre mondiale, pillé et squatté alors que les propriétaires sont aux USA. Ils reviennent ensuite, et vivent sur place jusqu’à sa mort en 1949 pour Maurice Maeterlink, jusqu’à la sienne en 1969 pour Renée Dahon. Jusqu’en 1983, elle est abandonnée puis réhabilitée pour en faire plusieurs appartements, selon la volonté de l’héritier.

Entre 1987 et 1990, le palais change encore de main. C’est Henri-Ferdinand Lavanchy qui poursuit le projet de faire une résidence hôtelière au luxe inégalé jusqu’alors, et qui a participé à la renommée du lieu. Et pourtant, encore une fois, le merveilleux palace est abandonné en 2008.

Maeterlink 3

La dernière renaissance du lieu mythique est très récente. Radovan Vitek en a acquis la propriété en juin 2012 et vient de dévoiler la splendeur retrouvée du palais Maeterlinck en mai 2013, après des travaux dont on dit qu’ils ont coûté autant que l’achat du domaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam